La galette des rois en partage homms2013

Dans quelques jours, quelques heures, elle va disparaître. Roule galette, vers l'album des souvenirs tendres et croustillants. Une fève dans la frangipane. Qui ne se souvient, un rien ému, de l’heure du dessert, les dimanches de l’Épiphanie, lorsque le plus petit des enfants était convié à s’installer sous table, soumis à la rituelle question : « C’est pour qui ? » De ses réponses dépendait celui ou celle qui aurait la part de galette fourrée d’une fève et serait coiffé(e) de la couronne royale…

Lire la suite sur La Croix.com - Les derniers articles : Toutes catégories .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés