Trois ans après « vox estis », la lutte continue contre la pédocriminalité dans l’Église Aucun avis

D’après une enquête menée par La Croix auprès de toutes les conférences épiscopales du monde, une partie d’entre elles n’a pas encore mis en application le motu proprio Vos estis lux mundi. Promulgué il y a trois ans, il impose aux évêques de créer – « individuellement ou ensemble » – un bureau de signalement des actes pédocriminels dans leur diocèse.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés