Gaza : l’électricité, un instrument de coercition politique et militaire Aucun avis

Les hostilités déclenchées vendredi 5 août dans la bande de Gaza ont entraîné, deux jours durant, l’arrêt de la centrale électrique de l’enclave palestinienne. Pour Israël, la dépendance énergétique de Gaza constitue un outil de coercition et de contrôle des territoires.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés