Un sentiment d’« imposture » : après la réforme, le défi de l’intégration des nouveaux étudiants en médecine Aucun avis

Depuis la rentrée de septembre 2021, les facultés de médecine accueillent en deuxième année des étudiants venus d’une licence accès santé (Las), où les enseignements de médecine ne sont qu’une mineure. À Nancy, enseignants et associations se mobilisent pour faciliter leur intégration.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés