“Soyez des artisans de la révolution de la tendresse !”, l’interpellation du pape François aux personnes âgées Aucun avis

C’est le 3 mai 2022, fête des saints Apôtres Philippe et Jacques, que le pape François a publié son message pour la deuxième Journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées. Journée célébrée le quatrième dimanche du mois de juillet - cette année le 24 juillet - sur le thème « Ils portent encore des fruits dans la vieillesse » (Ps 92, 15). Un verset, véritable « évangile », « que nous pouvons annoncer au monde » souligne-t-il, « tant il va à contre-courant de ce qu’il pense de cet âge de la vie ». En effet, constate le pape François, « beaucoup de gens ont peur de la vieillesse », la considérant « comme une sorte de maladie avec laquelle il vaut mieux éviter toute sorte de contact ». En réalité, estime-t-il, « une longue vie – comme l’enseigne l’Écriture – est une bénédiction… ». « Bénie soit la maison qui garde une personne âgée ! Bénie soit la famille qui honore ses grands-parents ! », affirme-t-il. Cependant, reconnaît le pape François, « la vieillesse est une saison difficile à comprendre, même pour nous qui la vivons déjà ». Fin de l’activité professionnelle, enfants indépendants « font perdre les raisons pour lesquelles nous avons dépensé beaucoup d’énergies », explique-t-il, « la conscience que les forces diminuent ou l’apparition d’une maladie » peuvent aussi « mettre en crise nos certitudes ». « Vieillir n’est pas une condamnation, mais une bénédiction ! », insiste le pape François, c’est pourquoi « nous devons veiller sur nous-mêmes et apprendre à mener une vieillesse active, même du point de vue spirituel, en cultivant notre vie intérieure… ». Elle n’est pas un temps inutile, « mais une saison où l’on peut porter encore des fruits ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés