Sans le blé ukrainien, le spectre de la faim Aucun avis

La guerre en Ukraine perturbe le marché mondial des céréales. L’impact est ressenti dans des pays lointains risquant la famine, notamment en Afrique. Pour réduire ces risques, une coordination internationale doit être mise en place « Si loin, si proches », la chronique internationale de Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef à La Croix.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés