Remplacements à l’école : le gouvernement pourra-t-il tenir ses promesses ? Aucun avis

Après une grève largement suivie, jeudi 13 janvier, le gouvernement a promis l’embauche de 3 300 professeurs contractuels et le recours à des candidats recalés au concours pour renforcer durablement les effectifs du premier degré. Des promesses difficiles à tenir, vu le faible attrait du métier.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés