Premier League : Arsenal s’envole, United diabolise City, Newcastle bouscule la hiérarchie… Aucun avis homms2013

Ce week-end a donné lieu à de grosses rencontres en Premier League, l’occasion pour nous de faire le point à la mi-saison du haut du tableau du championnat anglais.

Arsenal, patron londonien face à Tottenham

C’était l’affiche de clôture de cette 20e journée de Premier League. Arsenal (1er, 47 points) avait rendez-vous au Tottenham Hotspur Statdium pour y affronter les Spurs (5e, 33 pts) à l’occasion du derby historique de Londres. Et les Gunners ont fait valoir leur statut de patron d’Angleterre d’entrée de jeu, avec l’ouverture du score à la 14′ initiée par Bukayo Saka sur son côté droit qui envoie une frappe puissante du pied droit sur Lloris qui commet la bourde en envoyant le ballon involontairement dans ses filets. Les hommes d’Arteta réitéreront peu après par le biais de Martin Odegaard qui enclenche une belle frappe de loin dans le coin droit du but à la 36′. Le score ne bougera plus (0-2) et Arsenal confirme de façon impériale son statut de favori pour le titre de Premier League, prenant ainsi 8 longueur d’avance sur son dauphin cityzen.

Manchester is Red !

Et bien oui, Manchester City (2e, 39 pts) se retrouve 8 points derrière Arsenal car les Skyblues n’ont pu assurer ce week-end à l’occasion du derby de Manchester à Old Trafford. Les Red Devils (4e, 38 pts), qui commencent à tenir le bon bout sous les ordres d’Eric Ten Hag, avaient à coeur de prendre leur revanche sur le cinglant 6-3 subi lors du match aller. Mais les choses étaient une nouvelle fois mal embarquées pour Manchester United qui a concédé l’ouverture du score de la tête par Jack Grealish à la 60′, 3 minutes après son entrée en jeu. Les Red Devils se retrouvent menés malgré un bon match, et vont se faire justice en égalisant à la 78′ par le pied droit de Bruno Fernandes, qui envoie le ballon au fond des filets suite à une action polémique où il y avait un très probable hors-jeu de Marcus Rashford au préalable non signalé par la VAR. Mais United est revenu, et va même chercher une consécration 4 minutes plus tard grâce à Marcus Rashford qui est à la réception d’un superbe centre et trompe Ederson. La vapeur est complètement renversée et les Red Devils obtiennent leur revanche en s’imposant (2-1), revenant ainsi à une unité de Manchester City. 7e victoire consécutive pour United.

Newcastle, outsider devenu candidat crédible

Les Magpies (3e, 38 pts) sont à coup sur la révélation de cette saison de Premier League. Alors que les ambitions du club sont élevées, on ne pouvait les imaginer à ce niveau avec une telle régularité. Ils recevaient ce week-end Fulham (6e, 31 pts), une autre équipe surprise du haut de tableau de Premier League. Un match piège en perspective pour Newcastle face à une équipe qui restait sur une impressionnante série de 5 victoires de rang. Mais les Magpies sont finalement parvenus à éviter le traquenard en l’emportant 1-0, grâce à une réalisation d’Isak au forceps à la 89′, et confirment une nouvelle fois qu’ils sont de crédibles candidats aux plus hautes places du classement. Les hommes de Howe ont pourtant évité la déroute grâce au pénalty manqué de Mitrovic à la 69′. Les Magpies consolident ainsi leur troisième place au classement, toutefois avec un match d’avance sur leurs concurrents directs.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés