Pérou : courte tête pour Pedro Castillo, son adversaire dénonce des « indices de fraude » Aucun avis

Le petit pays andin voit s’affronter Keiko Fujimori, fille d’un ancien président emprisonné pour corruption, elle-même accusée de corruption, et un instituteur investi par la gauche radicale.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *