Pegasus, vitrine du florissant marché du cyberespionnage Aucun avis

Les révélations sur l’espionnage de masse réalisé au moyen du logiciel de l’entreprise NSO Group montrent l’ampleur d’un marché en plein essor, qui mêle États, mafias et start-up. Face à la quasi-absence de régulation, les hackers peuvent jouer sur tous les tableaux, en acceptant les commandes des États et en revendant les failles aux éditeurs.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés