Olivier Kempf : « Dans sa quête de victoire, Vladimir Poutine n’avait pas d’autre choix que l’escalade » Aucun avis

Vladimir Poutine a annoncé mercredi 21 septembre la mobilisation partielle afin de tenter d’enrayer les difficultés rencontrées par l’armée russe en Ukraine. Pour Olivier Kempf, ancien général de l’armée de terre et directeur du cabinet de recherche stratégique La Vigie, l’efficacité de cette mesure reste incertaine.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés