« Les peuples insulaires peuvent favoriser un monde plus humain et plus inclusif » déclare le pape François Aucun avis

Le 21 mai 2021, le pape François a adressé une lettre au cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le service du développement humain intégral, qui organisait avec le Centre anglican de Rome une conférence œcuménique sur le thème « Construire la fraternité, défendre la justice. Défis et les opportunités pour les peuples insulaires ». Dans sa lettre, le pape François a déclaré que « cette importante initiative œcuménique » est l’occasion pour les croyants et plus largement pour l’ensemble de la société « d’aborder les défis particuliers auxquels sont confrontés les peuples insulaires ». Le pape a cité « la violence, le terrorisme, la pauvreté, la faim et les nombreuses formes d’injustice et d’inégalité sociale et économique » rappelant que les femmes et les enfants en sont particulièrement victimes. Il a aussi souligné que les peuples insulaires « sont exposés à des changements environnementaux et climatiques extrêmes », précisant que « certains résultent d’une exploitation incontrôlée des ressources naturelles et humaines » qui conduit à « une détérioration humaine et sociale qui met de plus en plus en danger la vie des habitants de ces territoires ». Enfin le pape François a rappelé « le rôle important que les peuples insulaires peuvent jouer pour favoriser la croissance d’un monde plus humain et plus inclusif ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *