Lee Ufan dans le temps d’Arles Aucun avis

L’artiste coréen a inauguré vendredi 15 avril sa fondation dans la cité camarguaise. Une quinzaine de ses œuvres sont aussi exposées aux Alyscamps jusqu’à fin septembre
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés