Le pape fustige les violences contre les femmes, un « outrage » envers Dieu Aucun avis

François a appelé samedi 1er janvier le monde à « retrousser ses manches » pour œuvrer à la paix et assuré que la violence envers les femmes équivalait à « outrager Dieu », à l’occasion de la 55e journée mondiale de prière pour la paix et à l’occasion de la solennité de Marie.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés