« Le Canard enchaîné » prépare la relève en eaux troubles Aucun avis

Les tensions au sein de l’hebdomadaire satirique ont éclaté au grand jour après la plainte d’un de ses journalistes pour soupçon d’emploi fictif. Une crise interne révélatrice d’un journal familial aux réserves opulentes, où la trop lente transmission se heurte à l’impatience de préparer l’avenir.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés