Ferdinand Marcos Junior dans les pas de son dictateur de père Aucun avis

À 64 ans, « Bongbong » est quasiment assuré de remporter la présidentielle aux Philippines. À travers lui, c’est un clan puissant et autoritaire qui reprend les commandes d’un pays à la démocratie très affaiblie.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés