Faut-il sanctionner les petits délits par de simples amendes ? Aucun avis

Lundi 10 janvier, Emmanuel Macron a proposé de généraliser les amendes forfaitaires délictuelles pour les délits sanctionnés par des peines inférieures à un an de prison, comme c’est le cas pour l’usage de stupéfiants notamment. Les faits restent des délits, inscrits au casier judiciaire, et susceptibles de donner lieu à des poursuites voire à un procès, en cas de non-paiement.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés