En Tunisie, le vice-président du parti d’opposition Ennahdha arrêté Aucun avis

Cet événement intervient dans le cadre du bras de fer qui oppose le parti islamiste au président Kais Saied, depuis la décision de ce dernier, le 25 juillet 2020, de limoger le premier ministre et de suspendre le Parlement qu’Ennahdha contrôlait depuis une dizaine d’années, au motif d’un blocage politique et économique.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés