En Syrie, la vocation intacte du monastère de Mar Moussa Aucun avis

Tournée vers le dialogue interreligieux, la communauté de Mar Moussa renaît après une décennie de conflit meurtrier et malgré la disparition de son fondateur, le père Paolo Dall’Oglio. Le monastère, où La Croix s’était rendu en décembre, a rouvert ces portes début juin, dans l’espoir d’attirer à nouveau pèlerins et touristes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés