Emploi à domicile : l’immigration pourrait répondre à une crise structurelle Aucun avis

Alors que la moitié des salariés travaillant à domicile partiront à la retraite d’ici à 2030, le secteur cherche à rebondir en attirant la main-d’œuvre étrangère. L’occasion, aussi, d’essayer de briser les clichés sur des emplois qui souffrent d’une mauvaise image.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés