« Dans le judaïsme, la GPA est licite » Aucun avis homms2013

Le gouvernement israélien a élargi la gestation pour autrui (GPA) aux couples de même sexe, aux hommes homosexuels et aux personnes transgenres. La professeure Liliane Vana, spécialiste en droit hébraïque, talmudiste et philologue, explique la perception de la GPA dans la loi juive et la société religieuse israélienne.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés