Comment l’Union européenne pourrait bannir les produits issus du travail forcé Aucun avis

Un projet de règlement destiné à bannir du marché européen les produits issus du travail forcé a été présenté mercredi 14 septembre par la Commission européenne. Une avancée pour lutter contre ce fléau qui touche 27 millions de personnes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés