Canada – “Laissons la parole de Jésus indiquer la voie : de l’échec à l’espérance” encourage le pape François Aucun avis

Le 28 juillet 2022, quatrième jour de son voyage apostolique au Canada, le pape François a célébré une messe au sanctuaire national de Sainte-Anne-de Beaupré. Faisant référence aux disciples d’Emmaüs, le pape a constaté qu’il y a « le sentiment de l’échec, qui habite le cœur de ces deux disciples après la mort de Jésus » et leur voyage est « un voyage de retour, comme pour vouloir oublier cette expérience qui a rempli d’amertume leurs cœurs ». Pour le pape, « c’est une expérience qui concerne aussi notre vie et notre cheminement spirituel », lorsque nous sommes « contraints de redimensionner nos attentes et de faire face aux ambiguïtés de la réalité, aux ténèbres de la vie, à nos faiblesses ». Il a souligné que ce sont aussi « les interrogations brûlantes que cette Église pèlerine au Canada fait résonner dans son cœur sur un éprouvant chemin de guérison et de réconciliation », constatant que « face au scandale du mal et au Corps du Christ blessé dans la chair de nos frères autochtones, nous sommes plongés dans l’amertume et nous ressentons le poids de l’échec ». Toutefois, le pape François a mis en garde, affirmant qu’il n’y a rien de pire « face aux échecs de la vie, que de fuir pour ne pas les affronter ». Il a dénoncé cette « tentation de l’ennemi, qui menace notre cheminement spirituel et la marche de l’Église », qui veut « nous faire croire que cet échec est désormais définitif » et « nous paralyser dans l’amertume et dans la tristesse ». Car, a-t il rappelé, « l’Évangile nous révèle que précisément dans les situations de désillusion et de douleur… dans le péché et dans l’échec, quand… il nous semble que nous n’avons plus rien, précisément là, le Seigneur vient à notre rencontre et marche avec nous ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés