Audience générale – Par la force de sa grâce, “c’est le Christ qui nous rend justes”, rappelle le pape François Aucun avis

Lors de l’audience générale du 29 septembre 2021, salle Paul VI au Vatican, le pape François a poursuivi sa catéchèse sur la Lettre aux Galates de saint Paul. Il a abordé « un thème difficile mais important », celui de la justification. Mais, qu’est-ce que la justification ?, a-t-il interrogé. « Nous, qui étions des pécheurs, sommes devenus des justes. » Qui alors nous a rendus justes ?, « ce processus de transformation est la justification », « nous, devant Dieu, sommes justes. » Dans la Lettre aux Galates, ainsi que dans celle aux Romains, a souligné le pape François, « Paul insiste sur le fait que la justification vient de la foi en Christ ». Reconnaissant qu’il « n’est pas facile de parvenir à une définition exhaustive » de la justification, il a expliqué que dans l’ensemble de la pensée de saint Paul, « nous pouvons simplement dire que la justification est la conséquence de “la miséricorde de Dieu qui offre le pardon” ». « La justification c’est Dieu qui pardonne chacun dès le commencement, en Christ », a-t-il souligné. Saint Paul conquis par le Christ, et la foi en lui « qui l’a transformé en profondeur », a poursuivi le pape François, lui a permis « de découvrir une vérité jusqu’alors cachée : nous ne devenons pas justes par nos propres efforts ». Non, a affirmé le pape François, « ce n’est pas nous mais c’est le Christ, avec la force de sa grâce, qui nous rend justes ». « Nous avons été justifiés, nous avons été sauvés par pure grâce, non par nos propres mérites. Et cela nous donne une grande confiance », a-t-il relevé.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés