André Eve, le jardinier des roses anciennes Aucun avis homms2013

Dans la rue de Pithiviers où il habite, la façade sobre de sa maison aux volets verts cache bien le trésor qu'elle abrite : derrière, se niche 1500 m2 d'allées courbes engazonnées, d'arches supportant des rosiers exubérants, de bordures peuplées de rosiers, de vivaces, une étonnante pivoine arbustive rose saumon, une collection d'heuchères et d'hostas aux feuillages colorés. C'est le jardin d'André Eve ! En ce printemps pluvieux, les roses sont en retard et le domaine privé...

Lire la suite sur La Croix.com - Les derniers articles : Toutes catégories .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés