À l’ONU, Kinshasa accuse le Rwanda d’agression Aucun avis

Lors de son discours à l’Assemblée générale des Nations unies mardi 20 septembre, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a dénoncé le soutien armé de Kigali à la rébellion du M23, dans l’est du pays. Les relations entre les deux pays sont au plus bas, depuis l’élection en 2019 du président congolais.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés