À Haïti, « les exécutions de journalistes sont devenues beaucoup trop courantes » Aucun avis homms2013

Deux journalistes haïtiens ont été assassinés, jeudi 6 janvier, au nord de la capitale Port-au-Prince. Le drame survient dans un pays fragilisé par une insécurité galopante et une instabilité politique forte, six mois après le meurtre du président Jovenel Moïse.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés