XV de France : Auradou et Jégou entendus à Mendoza (Argentine) Aucun avis homms2013

319 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Comme le rapportent ce mercredi nos confrères de L’Equipe, les deux Bleus accusés d’agression sexuelle vont être entendus par les autorités locales de Mendoza.

Hugo Auradou et Oscar Jégou, accusés d’agression sexuelle par une jeune femme, ont été transférés ce mercredi matin à Mendoza, où les faits présumés se sont déroulés. Initialement détenus à Buenos Aires, les deux joueurs du XV de France ont été escortés par la route. Florian Grill, président de la Fédération française de rugby (FFR), le consul de France, et leur avocat, Maître Rafael Cuneo Libarona, se sont envolés pour Mendoza pour rencontrer la procureure en charge de l’affaire.

L’objectif est de fournir suffisamment d’éléments pour soutenir le récit des joueurs et obtenir leur mise en liberté surveillée, similaire au cas de trois footballeurs de Velez Sarsfield, récemment libérés sous contrôle judiciaire après une accusation d’abus sexuel. En interne, les membres du groupe France et les officiels restent prudents, mais face aux conditions de détention difficiles des joueurs à Mendoza, l’équipe de défense pousse pour une libération en résidence surveillée.

Rodrigo Roncero, ancien joueur de l’équipe d’Argentine, cherche actuellement un lieu de résidence pour les deux joueurs en cas de libération, avec confiscation probable de leur passeport. Pendant ce temps, l’avocate de la plaignante a détaillé les accusations dans une interview aux médias locaux, décrivant une nuit traumatisante pour sa cliente.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés