Visé par les « Pandora Papers », le Tchèque Andrej Babiš joue sa réélection Aucun avis

À cinq jours des élections législatives, le premier ministre tchèque est visé par l’enquête du Consortium international de journalistes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés