Sans l’intervention du Qatar, l’OM aurait déjà été vendu ! Aucun avis homms2013

Lié à l’Arabie Saoudite depuis plusieurs années, l’Olympique de Marseille ne sera pas racheté. Une vente avortée en raison de la présence du Qatar à Paris.

« Il est connu que l’Arabie Saoudite et le Qatar sont deux frères ennemis qui se détestent. Littéralement, il y a eu des boycotts et des menaces. C’est pour ça qu’ils ont même au fond d’eux, en termes de stratégie pour investir dans le football, ils ne voulaient pas aller à Marseille. S’ils avaient dû vraiment réfléchir, dialoguer, discuter, sur une probable vente et rachat de l’Olympique de Marseille, ce qui n’est jamais arrivé. Mais s’ils avaient dû y réfléchir, ils ne pouvaient pas prendre le risque, vis-à-vis du Qatar qui est vraiment leur pire ennemi, perdre pendant 5 ans avant de pouvoir s’installer dans la durée et devenir un club compétitif.« 

Plutôt que l’Olympique de Marseille, l’Arabie Saoudite a décidé de se lancer en Premier League, du côté de Newcastle soit loin, très loin du Paris Saint-Germain : « Là à Newcastle, l’avantage c’est ce que c’est la Premier League, ils vont pouvoir se faire la main face aux Big 6 anglais et sans finalement avoir ces deux rencontres annuelles face au PSG, si cela avait été à l’OM, et prendre le risque de les perdre. Parce que médiatiquement et diplomatiquement pour eux, ça allait à l’encontre de ce qu’ils espéraient dans cette quête d’amélioration de leur réputation et notoriété en matière footballistique« , a confié Pierre Rondeau, spécialiste de l’économie du sport sur les antennes de RMC Sport.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés