Vente d’armes : « Les armes françaises ont pu servir à commettre des crimes de guerre » Aucun avis

Le Traité sur le commerce des armes (TCA) interdit les transferts d’armes susceptibles d’être employées pour des crimes de guerre. Pour Aymeric Elluin, d’Amnesty International, Paris ne respecte pas cette obligation.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés