Vendredi saint sous le signe de la guerre pour le pape François Aucun avis

Les organisateurs du chemin de croix du Vendredi saint 15 avril, présidé par le pape, ont demandé aux 10 000 fidèles de prier en silence pour la paix, alors qu’une Ukrainienne et une Russe portaient ensemble le crucifix. Une manière pour le Vatican de répondre aux polémiques des derniers jours.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés