Vaccination contre le Covid-19 : « Il n’y a pas d’éléments qui incitent à généraliser la quatrième dose » Aucun avis

Alors que le Danemark a annoncé mercredi 12 janvier proposer une 4e dose de vaccin aux personnes vulnérables, emboîtant le pas à Israël, Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, envisage cette hypothèse avec prudence, faute de données scientifiques suffisantes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés