Une enquête ouverte sur un cas d’esclavage moderne inédit en Belgique Aucun avis

Près de 55 travailleurs philippins et bangladais ont été reconnus comme victimes d’esclavage moderne sur un chantier de construction dans le port d’Anvers. L’entreprise chimique qui exploite le site avait été informée depuis le mois de mai des abus que les ouvriers subissaient.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés