« Twist à Bamako » : cours, camarade, le vieux monde est derrière toi Aucun avis

Sur fond d’indépendance, de décolonisation et de socialisme africain, le 22e film de Robert Guédiguian, chromo démonstratif, souffre de trop d’application.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés