« Tristan et Isolde » au festival d’Aix-en-Provence : un homme, une femme, entre fantasme et réalité Aucun avis

La production aixoise de « Tristan et Isolde » de Richard Wagner a provoqué des réactions extrêmes : enthousiastes quant à la réalisation musicale mais passablement acerbes envers la mise en scène de l’Australien Simon Stone.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés