Trente ans après, la République serbe de Bosnie veut toujours faire sécession Aucun avis homms2013

Le dirigeant bosno-serbe Milorad Dodik veut couper les ponts avec les institutions centrales du pays, un fragile équilibre mis en place à la fin du conflit en 1995. Dénonçant son jusqu’au-boutisme, les États-Unis ont pris des sanctions contre lui.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés