Treize ans après le drame, le procès de Yemenia Airways s’ouvre à Paris Aucun avis

Le 29 juin 2009, un Airbus A 310 de la compagnie aérienne Yemenia Airways s’écrasait dans l’océan Indien peu avant son atterrissage à Moroni, aux Comores. Seule une personne a survécu sur les 153 passagers, parmi lesquels 66 Français. La compagnie est poursuivie pour homicides et blessures involontaires.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés