Théâtre : le grand barnum des « Frères Karamazov » Aucun avis

Au théâtre de l’Odéon, entouré d’une troupe tonitruante, Sylvain Creuzevault propose sa lecture du roman de Dostoïevski. Un spectacle décoiffant mais qui manque d’épaisseur.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés