Surprofit, pourquoi privilégier l’incitation plutôt que la taxation ? Aucun avis

Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a repoussé vendredi 22 juillet l’idée de « milliards d’euros de taxes supplémentaires » alors que débutait à l’Assemblée l’examen du budget rectificatif 2022, objet de multiples amendements notamment de la gauche pour taxer les superprofits.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés