« Suis-moi, je te fuis » et « Fuis-moi, je te suis », diptyque amoureux Aucun avis

Conçue en deux parties, cette comédie romantique japonaise mâtinée de thriller nous entraîne de manière ludique dans les méandres du sentiment amoureux et du rapport hommes-femmes dans une société encore essentiellement machiste.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés