Stocker des documents sur l’ADN, pourquoi et comment ? Aucun avis

Les Archives nationales ont accueilli deux capsules d’ADN mardi 23 novembre. Sur ces brins, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et son équivalent féminin rédigé par Olympe de Gouges. Entre biologie et informatique, cette nouvelle technique permet de conserver de l’information.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés