Stade Rennais : Genesio met en cause sa direction ? Aucun avis homms2013

Visiblement touché par l’élimination de son équipe contre le Shakhtar Donetsk en Europa League, Bruno Genesio s’est lâché. 

« Ça fait mal car je pense qu’on méritait la qualification mais le football est parfois cruel. Il faut savoir l’accepter et être capable de rebondir très vite même si ce soir on est tous déçus et frustrés. C’est très dur mais j’ai dit à mes jeunes joueurs que j’étais fier d’eux. S’ils continuent à faire le même genre de prestation avec la même qualité, en ajoutant un peu plus d’efficacité, on peut espérer de bonnes choses sur la fin de saison qui sera sans coupe d’Europe malheureusement.

Je pense que ce qui nous a manqué en première période, c’est de l’efficacité offensive. Dans le premier quart d’heure, on a fait ce qu’il fallait, on a entamé parfaitement, on a récupéré les ballons haut et on s’est créé des situations. Il nous a manqué de la justesse technique ou de l’agressivité pour concrétiser notre domination. Malgré tout, on ne s’est pas affolé et on a construit notre match. On a su être intelligent et marquer ce but qui nous a emmenés en prolongations. Le second but nous a qualifiés quelques temps mais le football est parfois cruel, il y a des moments où le ballon ne tourne pas dans le bon sens. Après, la séance des tirs au but, c’est la loterie. C’est dur à avaler et à accepter.

Évidemment que Jeanuël est abattu, dévasté. Il a fait trois matchs de suite en étant bon. Ce match restera particulier dans sa tête mais je lui ai dit de la relever et surtout regarder ce qu’il a fait de bien à seulement 18 ans. Ce sont des matchs comme ça qui vont le faire grandir et nous faire grandir car avec le potentiel qu’il a, il a une grande carrière devant lui. C’est un mauvais souvenir qui lui servira.

Quand vous arrivez au bout de 120 minutes de jeu, avec la pression, les tirs au but, ce n’est plus un exercice technique. Maradona, Platini et d’autres grands joueurs en ont raté. C’est pile ou face, ça tombe d’un côté ou de l’autre. Sur les 120 minutes, on méritait de passer, c’est ce que je retiens même si la déception est immense. Le public a été extraordinaire et il aurait mérité qu’on lui ramène la qualification mais encore une fois, le football est cruel », a lâché Genesio pour le site officiel du Stade Rennais. 

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés