Sri Lanka : Ranil Wickremesinghe, le nouveau président impopulaire d’un pays en déroute Aucun avis

Dominé par le parti de l’ancien président en fuite Gotabaya Rajapaksa, le Parlement a élu, mercredi 20 juillet, un nouveau chef d’État honni par une grande partie de la population, pour laquelle il incarne une élite politique dominée par une poignée de familles riches.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés