Sri Lanka : « C’est au peuple de décider du futur du pays » Aucun avis

Après la démission du président en fuite Gotabaya Rajapaksa, le Parlement élit ce 20 juillet un nouveau président pour achever le mandat prévu. Chef de l’opposition, Sajith Premadasa a retiré, mardi 19 juillet, sa candidature au profit d’un dissident du parti au pouvoir. À 55 ans, ce fils d’un ancien président assassiné en 1993 pourrait avoir un rôle important à jouer dans l’avenir du Sri Lanka.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés