S&P sanctionne les déficits publics français Aucun avis homms2013

64 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
À neuf jours des élections européennes, la France a subi vendredi 31 mai la première dégradation de sa note souveraine par S&P depuis 2013. L’agence de notation ne croit pas à ce stade au rétablissement des comptes promis d’ici à la fin du mandat d’Emmanuel Macron en 2027. L’impact économique à court terme sera faible, mais c’est plus délicat politiquement.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés