S’épanouir au contact de l’autre Aucun avis

En acceptant, contraint et forcé par la maladie, de s’abandonner aux autres et non plus seulement à Dieu, Charles de Foucauld devient véritablement le « frère universel » qu’il désirait être.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés