Secret de la confession : « Complice objective des abus, l’Église doit changer sa discipline » Aucun avis

TRIBUNE. Le secret de la confession fait-il partie de l’omerta autour des violences sexuelles dans l’Église ? Pour le père Jean-Eudes Fresneau, l’Église, à force de mettre l’accent sur l’absolution ou le pardon, a trop oublié l’exigence de justice. Rien pourtant ne lui interdit de réformer sa discipline pénitentielle.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés