Sant’Egidio – “Après la pandémie, ensemble, construisons un nouveau départ” déclare le patriarche Bartholomée Ier Aucun avis

Le 6 octobre 2021, le patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée Ier a pris la parole lors de la Rencontre internationale de prière pour la paix, faisant d’abord un constat sombre du temps d’avant le Covid : « Grandes crises économiques et financières… tensions entre les grandes puissances », « migrations de plus en plus impressionnantes », « fondamentalisme religieux », « exploitation incontrôlée des ressources naturelles », pour constater qu’aujourd’hui, en cette période post-pandémique « nous voyons lentement une lumière au bout du tunnel ». Le patriarche Bartholomée 1er s’est interrogé sur l’avenir : « Le monde du passé n’existe plus et nous avons entre les mains la possibilité de construire un nouveau départ qui ne peut être qu’ensemble ». Notant que la pandémie a rendu plus évident « l’appartenance à l’unique famille humaine de tous les peuples de la terre et le soin de la création », le patriarche a constaté qu’il est essentiel de reconnaître « à tous les niveaux, non seulement le concept des droits de l’homme, mais aussi le fait que nous appartenons à l’humanité unique, avec toutes ses spécificités, ses cultures et ses identités ». Il a précisé que pour reconnaître l’autre « il faut d’abord le "connaître" dans sa globalité culturelle, sociale, éthique, religieuse et traditionnelle… pour "comprendre" sa spécificité ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés