Sandro Veronesi, refuser le mythe du changement Aucun avis

Depuis la création en 1947 du prix Strega, l’équivalent italien du Goncourt, il est le deuxième écrivain à en être doublement couronné. Après « Chaos calme », ce prix récompense « Le Colibri », un roman plein d’humanité.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *